Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les boissons dites énergisantes séduisent de plus en plus de consommateurs, attirés par leurs promesses de vertus stimulantes.

Pourtant, les autorités de santé appellent à en limiter la consommation, et les déconseillent même aux enfants, femmes enceintes et personnes fragiles.

Les boissons énergisantes, ou « energy drink » (Red Bull®, Dark Dog®, Monster, Burn®…), sont des sodas enrichis d'ingrédients présentés comme possédant des qualités stimulantes, pour donner un regain de dynamisme ou réduire la sensation de fatigue. Elles sont pour cela composées de substances qui, à forte dose et consommées dans certaines conditions, peuvent s'avérer nocives. Attention à ne pas les confondre avec les boissons « énergétiques »(1), utilisées par les sportifs pour s'alimenter durant l'effort. Une recette miracle ? La composition n'est pas toujours la même selon les produits. Cependant, certaines substances sont récurrentes : la caféine, les vitamines B, la taurine, le glucuronolactone et des extraits végétaux (ginseng, guarana). A savoir, une canette de 25 cl de boisson énergisante contient, en moyenne, autant de caféine que deux expressos(2). Un facteur à prendre en compte lorsque je bois une canette, car la surconsommation de caféine est risquée pour ma santé : son apport maximum journalier conseillé est de 210 mg pour un adulte (l'équivalent de six expressos). Au-delà, d'éventuels effets secondaires, tels que l'anxiété, peuvent apparaître. Consommation : je suis vigilant Je ne consomme pas de boisson énergisante pendant l'activité physique(3) (sport, danse…) : elle empêche mon corps de s'adapter à l'effort, en régulant son rythme cardiaque et sa température, et accélère le processus de déshydratation. En soirée, j'évite également d'en consommer dans des cocktails : l'association alcool et caféine peut accentuer certains symptômes cardiovasculaires (tachycardie, malaise, oppression, douleurs thoraciques...), et troubler la sensation d'ivresse favorisant ainsi la survenue de conduites à risques (surestimation de ses aptitudes, alcoolisation excessive). Enfants, femmes enceintes : attention danger ! Les enfants ne devraient pas consommer de boissons énergisantes. La forte teneur en caféine est susceptible d'avoir des conséquences sur leur santé et leur développement : insomnie, agitation, tremblements, anxiété… Ces mises en garde s'appliquent également aux femmes enceintes et allaitantes, afin de préserver le bébé. Les personnes souffrant de troubles cardiovasculaires auront aussi tout intérêt à bannir ces boissons, agissant comme des « excitants » du système cardiaque.

(1) Les boissons énergétiques (Isostar®, Gatorade®, Powerade®, Overstim®…) contiennent des nutriments - glucides, sels minéraux, vitamines – adaptés aux besoins des sportifs. Elles s'achètent principalement en magasins spécialisés dans le sport. (2) Source : ANSES – Evaluation des risques sanitaires des boissons dites énergisantes. (3) Recommandation de la Société française de nutrition du sport (SFNS) - janvier 2013.

Partager cet article

Repost 0